La Société de Musique de Chambre du Lakeshore

The Lakeshore Chamber Music Society
Violin

Un bref historique de la Société de musique de chambre du Lakeshore

A la fin des années 1950, Gertrude MacFarlane et Guen Sydney avaient organisé un concert dans un cadre expérimental mettant en vedette le Chœur Bach de Montréal et le soliste Jan Simmons. Le succès obtenu dépassa les espérances des organisatrices. Il les encouragea à sonder l'opinion des résidents du Lakeshore au printemps 1959 sur leur intérêt pour une série musicale. La productrice et son assistante se sont mises au travail lorsqu'elles eurent compté 135 réponses positives.

Au cours de l'hiver 1959-1960, Gertrude, à titre de productrice, et Guen, secrétaire, ont organisé une série de trois concerts. Le premier à l'automne 1959 avec Mario Duschenes, flûte, Melvin Berman, hautbois et Kelsey Jones, clavecin. Le second mettait en vedette le Quatuor à cordes de Montréal avec Hyman Brass, Mildred Goodman, Otto Joachim et Walter Joachim. Le troisième concert présentait le Montreal Recorder Group. Le succès de cette première série fut tel, que l'auditoire du dernier concert entraina la fondation de la Société de musique de chambre du Lakeshore et la nomination de Gertrude MacFarlane au titre de première présidente de son histoire.

Les programmes des premières années de la Société sont très impressionnants malgré une pénurie de fonds chronique selon l'histoire relatée par Judy Isherwood. Par exemple, le programme de la première saison «officielle» (1960-1961) de la Société incluait l'Orchestre de chambre McGill dirigé par Alexander Brott, un récital de lieder avec Jan Simmons, un trio pour piano, violon et violoncelle et un quintette Baroque avec flûte, hautbois, violon, basson et clavecin.

Ces premiers concerts avaient lieu à la salle Adair de l'église Union. De temps à autre, ils se sont tenus ailleurs, notamment à l'église de la Très Sainte Trinité a Dorion, à l'église Saint-Georges de Sainte-Anne-de-Bellevue et au Centre Casgrain du Collège John Abbott. Les concerts sont produits à l'église Union depuis plusieurs années. En fait, l'église est l'endroit parfait pour les concerts; quoique ses bancs soient durs, ses propriétés acoustiques sont formidables.

Au cours des années, plusieurs modifications ont été apportées au format de base des séries de concerts:

II est intéressant de noter qu'un concert de la saison 1969-1970 présentait le Quatuor à cordes Orford au cours duquel il a interprété une œuvre composée par Robert Fleming dans le but de célébrer les dix ans de la Société. Quarante ans plus tard, l'histoire se répétait; le Nouveau quatuor à cordes Orford jouait pour nous et interprétait une nouvelle œuvre composée par Anthony Tan afin de souligner le cinquantième anniversaire de la Société.

Traduit librement de Judy Isherwood, "The Lakeshore Chamber Music Society, The First Twenty Years"